Historique


Les chats nus sont apparus dans le monde à différentes époques. Des chats mexicains à peau nue remonteraient à l'ère précolombienne. En 1938, le professeur E. Létard décrit en France « l'allèle mutant h » de chatons nus provenant d'un couple de siamois. En 1966, la chatte Elisabeth, en Ontario, au Canada, donna naissance à un mâle nu appelé Prune. Prune et Elisabeth eurent des chatons nus. La mutation spontanée responsable de ce caractère est dûe à « l' allèle récessif hr ». Toujours dans l'Ontario et à la même époque, on découvrit Bambi, mâle nu blanc et noir.
Pinkie et Squeakie, deux femelles nues, furent adoptées aux Pays-Bas par Hugo Hernandez. Dans les années quatre-vingt, des cas similaires sont décrits en Grande-Bretagne. Alors que ces chats étaient délaissés aux États-Unis, des éleveurs européens s'y intéressent, notamment des français, dès 1983, ainsi que des éleveurs néerlandais. Il est vrai qu'on ne peut rester indifférent devant de tels chats, adorés par les uns, décriés et honnis par les autres. Devant le succès et la curiosité, lors d'expositions, les éleveurs américains importèrent des Sphynx d'Europe. La race est reconnue par la T.I.C.A.


Tempérament


Le Sphynx est un chat très affectueux qui est proche de son maître, à la limite du pot-de–colle…
Il est sociable, possède une très grande intelligence et déborde d’énergie, il est vif, espiègle, indépendant. Sociable avec ses congénères et les chiens, il n’est jamais agressif. Très affectueux, même possessif, il adore se faire cajoler. La vie en appartement lui convient parfaitement.


Les soins


Outre les soins quotidiens que nécessitent tous les chats (nettoyage de la litière, nourriture…), la spécificité de cette race entraîne certaines particularités au niveau des soins.


Les oreilles

Les oreilles proéminentes de cette race, pour des raisons essentiellement hygiéniques et esthétiques, imposent un soin dont la fréquence dépend des spécimens. En effet certains d’entre eux secrètent plus de cérumen que d’autres, et cette sécrétion conduit à l’ «encrassement» des oreilles sous forme de dépôt. Pour remédier à cela, il suffit de leur nettoyer délicatement les oreilles avec un coton-tige, même si quelquefois minou n’est pas vraiment d’accord.

La peau

La peau de chat graisse quelquefois, en partie à cause de la sécrétion de cérumen. Personnellement, je donne un bain 2 à 3 fois par mois avec un savon doux pour bébé, entretemps j’utilise des lingettes. Il ne faut pas hésiter à avoir recours à des produits hypoallergéniques car, comme nous, ils peuvent craindre certains produits. Ils supportent bien le bain et sont faciles à essuyer, faute de poils !

La nourriture

La nourriture est essentielle à la bonne santé de votre chat, il est conseillé d’utiliser des croquettes équilibrées. Ces chats ne sont en principe pas difficiles pour la nourriture, il n’est pas rare de les voir s’offrir un extra en volant le gâteau au chocolat des enfants ou en se régalant d’une gamelle de pâtes ! Cette race de chat mange plus que les autres pour pouvoir maintenir sa température corporelle, qui est plus élevée d’un degré que celle des autres races.